Arab women, human rights and legislation
Search Results (1192)

Atelier sur la constitutionnalisation des Droits de la femme

L'article traite de l'atelier de travail organisé par le Ministère de affaires de la femme et de la Famille en Tunisie et le Fonds des Nations Unies pour la Population sur la constitutionnalisation des Droits de la femme

Démarrage d’une consultation élargie sur la loi-cadre contre les violences faites aux femmes

L’article traite le séminaire organisé pendant deux jours coïncide avec la célébration, le 10 décembre de chaque année, de la journée mondiale des droits de l’homme et la fin de la campagne internationale des 16 jours d’activisme contre la violence faite

Rapport national d’analyse de la situation : droits humains des femmes et égalité hommes – femmes : Algérie

Le présent rapport est mis en œuvre dans le cadre de l’Objectif numéro un du programme «Promouvoir l’égalité entre les hommes et les femmes dans la région Euromed». En vue de soutenir les dynamiques en cours et le renforcement des capacités des acteurs e

Rapport national d’analyse de la situation: droits humains des femmes et égalité hommes – femmes: Tunisie

Le présent rapport est mis en œuvre dans le cadre de l’Objectif numéro un du programme «Promouvoir l’égalité entre les hommes et les femmes dans la région Euromed». En vue de soutenir les dynamiques en cours et le renforcement des capacités des acteurs e

Rapport national d’analyse de la situation: droits humains des femmes et égalité hommes – femmes: Jordanie

Le présent rapport est mis en œuvre dans le cadre de l’Objectif numéro un du programme «Promouvoir l’égalité entre les hommes et les femmes dans la région Euromed». En vue de soutenir les dynamiques en cours et le renforcement des capacités des acteurs e

Rapport national d’analyse de la situation: droits humains des femmes et égalité hommes – femmes: Liban

Le présent rapport est mis en œuvre dans le cadre de l’Objectif numéro un du programme «Promouvoir l’égalité entre les hommes et les femmes dans la région Euromed». En vue de soutenir les dynamiques en cours et le renforcement des capacités des acteurs e

Rapport national d’analyse de la situation: droits humains des femmes et égalité hommes – femmes: Territoire Palestinien occupé

Le présent rapport est mis en œuvre dans le cadre de l’Objectif numéro un du programme «Promouvoir l’égalité entre les hommes et les femmes dans la région Euromed». En vue de soutenir les dynamiques en cours et le renforcement des capacités des acteurs e

Analyse régionale de la situation: droits humains des femmes et égalité hommes – femmes au sud de la Méditerranée

Le présent rapport est mis en œuvre dans le cadre de l’Objectif numéro un du programme «Promouvoir l’égalité entre les hommes et les femmes dans la région Euromed». En vue de soutenir les dynamiques en cours et le renforcement des capacités des acteurs e

Rapport national d’analyse de la situation: droits humains des femmes et égalité hommes – femmes: Syrie

Le présent rapport est mis en œuvre dans le cadre de l’Objectif numéro un du programme «Promouvoir l’égalité entre les hommes et les femmes dans la région Euromed». En vue de soutenir les dynamiques en cours et le renforcement des capacités des acteurs e

Rapport de la table ronde régionale analyse de la situation : droits des femmes et égalité entre les hommes et les femmes en Méditerranée du sud : Table ronde régionale Euro-méditerranéenne 15, 16 et 17 mars 2010 Bruxelles, Belgique

Le but de la table ronde régionale organisée les 15, 16 et 17 mars 2010 à Bruxelles (Belgique) était d’exposer l’ensemble des résultats obtenus au niveau régional afin de débattre, consolider, approfondir et valider ces résultats et priorités. Les object

Profil Genre de la Tunisie 2014

Ce document est un diagnostic de la situation socio-économique et politique des femmes et des hommes, du cadre législatif et juridique en rapport avec la question d'égalité, des mécanismes institutionnels, des principales politiques publiques et des inter

Dialogue national sur le projet de la constitution : le rapport général Tunis, Mars 2013

Le rapport présente des suggestions et des opinions émises par les citoyens. Il est divisé en neuf parties. Une répartition dans laquelle été suivi l’ordre des chapitres qui figure dans l’avant-projet de la Constitution. En conséquence, la répartition ét

L’association pour les droits de la femme et le développement: AWID

Portail relatif à l’association pour les droits de la femme et le développement (AWID) qui est une organisation associative internationale, multi - générationnelle, féministe, créative, tournée vers l’avenir, qui consacre ses efforts à l’égalité entre le

Loi Organique relative aux élections et aux référendums

Cette loi a été adoptée par les députés de l'Assemblée nationale constituante, jeudi 1er mai 2014, a pour objet l'organisation des élections et des référendums. Elle se constitue de différentes parties, la première est consacrée aux dispositions générales

Convention des nations unies contre la criminalité transnationale organisée et protocole protocoles s’y rapportant

Conférence sur la convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale Organisée. Elle traite prévenir, réprimer et punir la traite des personnes, en particulier des femmes et des enfants, additionnel à la Convention des Nations Unies contre

Lafemme syrienne

L'article traite de la forte présence active de la femme syrienne dans la vie économique, politique et sociale

Inégalités de genre et pratiques d’entreprise au Maroc

Après avoir ratifié plusieurs conventions internationales relatives à la non-discrimination et à l’égalité des femmes, le Maroc a modifié depuis le début des années 2000 plusieurs dispositions législatives au plan national afin de les harmoniser avec ses engagements internationaux. L’État a également mis en œuvre des stratégies politiques afin de concrétiser ces nouvelles orientations. Malgré ces avancées significatives, les indicateurs statistiques ainsi que diverses analyses de la situation des travailleuses indiquent qu’elle ne s’est améliorée que de façon limitée. Plusieurs facteurs explicatifs sont en cause, notamment le paradigme traditionnel du genre qui met l’accent sur le rôle familial des femmes, un taux de fécondité qui a longtemps été très élevé, l’absence de service de garde et de transport collectif adéquats ainsi qu’au plan macroéconomique, les politiques d’ajustement structurel. Un aspect peu étudié jusqu’ici est celui du rôle des pratiques d’entreprises, notamment les pratiques de gestion des ressources humaines. La présente étude, réalisée dans le cadre de l’Initiative de Partenariat du Moyen-Orient (MEPI) du Bureau international du travail, vise à explorer cette question. Elle s’appuie sur une enquête de terrain, au moyen d’entrevues semi-structurées effectuées à Casablanca et à Rabat auprès d’entreprises, de fédérations syndicales, d’association de promotion des droits des femmes ainsi que de représentants gouvernementaux. Les résultats de l’enquête indiquent que, malgré les avancées juridiques et politiques, la situation des travailleuses en entreprise reste marquée par différentes pratiques directement ou indirectement discriminatoires, sous les dimensions tels que le recrutement, l’évaluation de la performance, la formation, la promotion, les salaires, la conciliation travail-famille et le harcèlement sexuel. L’étude examine les diverses causes de ces discriminations et met en évidence l’influence importante des stéréotypes et les préjugés sur les règles, décisions et comportements en entreprise.

Les femmes à travers le monde

Cet ouvrage repose sur les douze domaines critiques identifiés à la Conférence de Beijing tels que persistance de la pauvreté, qui pèse de plus en plus sur les femmes ; accès inégal à l’éducation et à la formation et disparités et insuffisances dans ce domaine ; accès inégal aux soins de santé et aux services sanitaires et disparités et insuffisances dans ce domaine ; violence à l’égard des femmes ; effets des conflits armés et autres sur les femmes, notamment celles qui vivent sous occupation étrangère ; inégalité face aux structures et politiques économiques, à toutes les formes d’activité de production et à l’accès aux ressources ; partage inégal du pouvoir et des responsabilités de décision à tous les niveaux ; insuffisance des mécanismes de promotion de la femme à tous les niveaux ; non-respect des droits fondamentaux des femmes et carences de la promotion et de la protection de ces droits ; images stéréotypées des femmes et inégalité de l’accès et de la participation à tous les systèmes de communication, en particulier les médias ; disparités entre les hommes et les femmes dans le domaine de la gestion des ressources naturelles et de la préservation de l’environnement et la persistance de la discrimination à l’égard des petites filles et des violations de leurs droits fondamentaux.

Code de conduite pour: les Partis politiques se présentant à des élections démocratiques

Le présent document, un Code de conduite pour les partis politiques se présentant à des élections démocratiques, constitue le troisième de cette série. Comme dans le cas des deux publications susmentionnées, ce code suppose que les gouvernements, les partis politiques, les diverses organisations et les individus adhèrent tous aux principes qui sous-tendent une démocratie pluraliste et les processus démocratiques.

Code de conduite pour l’administration électorale éthique et professionnelle

Le présent code de conduite vise à aider les administrateurs d’élections grâce à des lignes directrices générales sur leurs activités. Les administrateurs d’élections se trouvent confrontés à des circonstances et à des cas si différents dans leur travail qu’il ne serait pas pratique d’essayer d’établir une règle fixe pour chaque cas. Toute personne qui se sert de ce code de conduite devrait plutôt d’appliquer de façon souple, en faisant preuve de bon sens, afin de répondre à chaque cas particulier. Ce code comprend une partie relative de la fonction de l’administration électorale comprend un bref résumé des fonctions, des objectifs et des principes d’éthique fondamentaux de l’administration électorale. Et une deuxième partie relative aux lignes directrices sur l’administration électorale comprend une déclaration complète des principes d’éthique fondamentaux à la base de l’administration électorale, avec une explication et des lignes de conduite pour les mettre en pratique.