Arab women, culture and science
Search Results (264)

Institut de statistique de l'UNESCO

The UNESCO Institute for Statistics (UIS) is the statistical branch of the United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization (UNESCO). The Institute produces the data and methodologies to monitor trends at national and international levels.

A l’abri de la tempête : un programme porteur de changement pour les femmes et les filles dans un monde en crises

Le rapport de cette année, "abri dans la tourmente : un programme porteur de changement pour les femmes et les filles dans un monde en crises", l'UNFPA a mis l'accent sur l'action humanitaire dans le sillage des catastrophes naturelles, des conflits et autres situations d’urgence. Il s’agit d’un sujet particulièrement opportun pour l'Asie -Pacifique, la région la plus sujette aux catastrophes. Le rapport contient de nombreux exemples de toute l'Asie -Pacifique qui, avec des histoires de crises ailleurs, démontrent clairement pourquoi les femmes, les filles et les adolescentes doivent être au centre de la réponse humanitaire, non seulement en tant que bénéficiaires, mais aussi en tant que des acteurs actifs dans l'élaboration de leurs propres destins et bien-être - ainsi que la résilience de leurs communautés au sens large - dans le visage d’un redoutable défi.

Mise en œuvre du cadre international et régional des droits de la personne en vue des mutilations génitales féminines

Ce rapport a été réalisé par le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA). Le but de ce rapport est de contribuer à la pénurie de documentation portant sur la violation flagrante des droits de l'homme à travers la pratique des mutilations génitales féminines. Il aborde également les obligations correspondantes des gouvernements en vertu du droit international des droits humains. Une approche des droits humains aux MGF place la pratique au sein d'un large programme de justice sociale qui met l'accent sur les responsabilités des gouvernements pour assurer la réalisation de l'ensemble du spectre des femmes et les droits des filles. Afin de placer les MGF dans le cadre des droits de l'homme, il est essentiel d'en savoir plus à propos de la loi sur les droits de l'homme. Ce rapport a montré que les ressources allouées à la mise en œuvre du cadre international des droits de la personne en vue de l’abandon des MGF sont insuffisantes. Les États sont extrêmement tributaires de l’aide internationale. Les gouvernements nationaux ont toutefois le devoir de renforcer les cadres institutionnels et doivent s’investir dans la mise en œuvre et l’application des lois relatives aux MGF. Il a également montré que la volonté politique joue un rôle essentiel, que ce soit à l’échelle nationale, régionale ou communautaire. Sans l’implication des dirigeants politiques et en l’absence d’un soutien politique en faveur d’une évolution de cette pratique, l’influence du cadre international des droits de la personne est presque réduite à néant.

Prise en charge de la VBG dans les situations d'urgence

Il s’agit d’un guide d'accompagnement de la formation en ligne Prise en charge de la violence basée sur le genre dans les situations d'urgence, réalisé par l’UNFPA. Il a été réalisé en réponse à l'enthousiasme de la communauté humanitaire, les concepteurs de la formation ont décidé de créer un outil supplémentaire permettant aux participants d'approfondir les concepts clés de la formation. Ce guide retranscrit la totalité du cours en ligne ainsi que de nouveaux outils y compris: «Programmes en Action» présentant des exemples de programmes traitant la Violence Basée sur le Genre (VGB); «Voix du terrain» qui relate les expériences de praticiens qui ont appliqué les concepts couverts par ce cours; enfin «Penser Local» contient de courts passages encourageant à réfléchir à la façon de mettre en œuvre les concepts définis par ce cours dans le cadre professionnel. Des questions supplémentaires ont été incluses sur des cas d’études permettant d’approfondir certaines notions.

Les progrès des femmes dans le monde 2015 – 2016: transformer les économies, réaliser les droits

Ce rapport est axé sur les aspects économiques et sociaux de l’égalité de genre, et il traite notamment du droit de toutes les femmes à un bon emploi, avec un salaire juste et des conditions de travail sûres, à une pension adéquate pour leurs vieux jours, à des soins de santé et à de l’eau salubre, sans discrimination fondée sur des facteurs tels que la situation socio-économique, les lieux d’habitation et la race ou l’origine ethnique. Il vise ainsi à pointer certains des défis et des contradictions du monde contemporain : à une époque où les femmes et les filles ont des chances pratiquement égales en matière d’éducation, pourquoi seulement la moitié des femmes en « âge de travailler» dans le monde.

La construction de l'identité féminine à travers quelques proverbes arabes

Le présent article vise à faire la lumière sur certaines pratiques dégradantes pour la femme jordanienne, véhiculées par la littérature orale et quelques proverbes relatifs à la socialisation sexuée en arabe. Les proverbes choisis sont classés par thèmes et prétendent décrire beaucoup de préjugés éculés, usés et des clichés préjudiciables à l’image réelle de la femme. S'ajoutent à ces détails des thèmes constitutifs des rites de passage envisagés (naissance et mariage) ou encore certaines croyances décrivant la relation entre homme et femme, ce qui implique notamment la relation au sein du couple. Les proverbes constituent une composante essentielle de ce qui est couramment appelé la littérature orale (contes, mythes, dictons, devinettes, etc.). Ils sont socialement représentés et présentés comme étant le résultat d’une expérience ancienne et originelle.

Droits des femmes au Maroc : Bilan et perspectives

Ce document présente une analyse de l’évolution des droits des femmes au Maroc qui a démontré que, quels que soient les efforts consentis, les inégalités et les discriminations sont encore réelles pour les femmes et ce a différents niveaux : analphabétisme, difficultés d’accès aux soins de sante et aux ressources (eau, éducation, crédits…), faible représentation politique et publique. Cette situation génère une faible visibilité sur la contribution économique des femmes, une pauvreté et une vulnérabilité encore plus prononcées (divorcées, veuves, femmes chefs de ménag…), ainsi qu’une exposition plus forte a la marginalité et a la violence, notamment conjugale et domestique. L’ensemble de ces déficiences ne pouvaient être traitées sans reformer de façon significative les rapports hommes/femmes et sans que les politiques publiques ne soient profondément imprégnées par les principes de l’égalité et de l’équité genre. La lutte des femmes pour l’égalité s’est inscrite tout naturellement dans ce mouvement et a profité de ce contexte pour affirmer la nécessité de la question de l’égalité au centre de la construction de la démocratie et de l’Etat moderne.

Etude sur les stéréotypes de genre répandus au Maroc-Rapport d'analyse

L’étude sur les stéréotypes de genre répandus au Maroc est élaborée par ProgettoMondo MLAL en partenariat avec Amnesty International Maroc et avec l’aide de l’Union européenne dans le cadre du projet La force des Femmes- Renforcement institutionnel et opérationnel des organisations de la société civile marocaine actives dans le domaine des droits de la femme en favorisant la pleine et effective implémentation de la CEDAW et du Plan d’Action d’Istanbul. Cette étude vise à mettre à la disposition des acteurs qui œuvrent dans le domaine de la promotion des droits de genre au Maroc une meilleure connaissance des stéréotypes qui entravent l’ancrage des valeurs et de la culture de l’égalité entre les sexes. Dans l’objectif de mieux cerner la recherche et sans avoir la prétention d’être totalement exhaustifs, l’analyse a été focalisée autour des stéréotypes positifs et négatifs et les principaux domaines sociaux de déploiement de ces stéréotypes, en l’occurrence de la famille et l’espace domestique, le travail, l’école, l’espace public, entendu ici dans le sens de lieu collectif ouvert et partagé, à l’opposé de l’espace privé, le leadership féminin dans le domaine politique, économique, associatif et la violence basée sur le genre.

Une analyse genre de la situation en Tunisie Avant et après le 14 janvier 2011

Ce document présente une analyse genre de la situation en Tunisie avant et après la révolution en Tunisie et ce Dans le cadre de la coopération internationale. Les analyses genre portent sur plusieurs aspects situés sur 4 niveaux différents. On distingue d’abord les aspects spécifiques au pays ou à la région, ceux spécifiques au secteur d’activité, ceux qui portent sur l’organisation et enfin ceux qui concernent la population cible. Dans cette étude l’accent sera mis sur le premier niveau de l’analyse genre, celui qui concerne les aspects spécifiques à la Tunisie. L’objectif de cette analyse est de procéder à une analyse de « la question genre » en Tunisie tant du point de vue qualitatif (relations, droits, obligations, …) que du point de vue quantitatif à partir de données sur la présence des femmes et des hommes dans les différents domaines (éducation, économie, médias, vie politique, société civile, …).

Etat des Lieux de la Parité Femmes-Hommes au Maroc

Ce document présente un rapport sur l’état des lieux de la parité Femmes-hommes au Maroc. Ce rapport a pour ambition de présenter un panorama de la situation de la parité femme-homme au Maroc, en abordant les droits consacrés par le dispositif juridique et réglementaire (Partie I), puis en passant en revue les différents domaines d’application de ces droits en exposant le contexte et les constats, pour ensuite présenter pour chaque thématiques les recommandations proposées par les acteurs de la société civile (Partie II).

Etude sur les stéréotypes et obstacles socioculturels basés sur le genre

L’étude sur les stéréotypes et obstacles socioculturels basés sur le genre analyse l’intégration de l’approche genre dans les différentes politiques nationales et les priorités en matière de lutte contre la pauvreté, de promotion des droits de l’Homme et la prévention des conflits et de renforcement de la cohésion sociale. Ce travail a permis une meilleure compréhension des stéréotypes et des obstacles socioculturels basés sur le genre en axant sur la spécificité des populations étudiées. Le rapport se présente en quatre parties : La première partie analyse le cadre juridique et institutionnel (national et international) dans lequel s’inscrit la problématique genre et examine l’environnement juridique régional. La deuxième partie traite de la situation générale des femmes dans les différentes communautés ethnoculturelles, de leurs soubassements idéologiques communs et de leurs caractères spécifiques. La troisième partie fait la synthèse de l’enquête de terrain dans des sites de rapatriés et présente quelques recommandations. La quatrième partie est un argumentaire élaboré sur la base des enseignements de l’étude, dont l’objet est de constituer un contrepoids aux stéréotypes basés sur le genre.

Femmes à la conquête de nouveaux espaces de liberté

Ce document présent le dossier de l’UNESCO Avril-juin 2011. Dénoncer la tyrannie, combattre l’esclavage dissimulé, rompre les entraves séculaires à la liberté des femmes, voici quelques-unes des préoccupations des femmes d’exception qui prennent la parole dans ce numéro du Courrier de l'UNESCO : Championne de la cause des femmes : Michelle Bachelet (Chili) Femmes à la conquête de l'espace politique Inscrire le Kirghizstan sur la mappemonde : Roza Otunbayeva Une question d’engagement : Michaëlle Jean (Canada) Crime sans châtiment : Aminetou Mint El Moctar (Mauritanie) Maman Maggy et ses 20 000 enfants : Maggy Brankitse (Burundi) Peur de rien : Sultana Kamal (Bangladesh) Une avocate à la peau dure : Asma Jahangir (Pakistan) Droits affichés, libertés confisquées : Sana Ben Achour (Tunisie) Maintenant ou jamais : Italie Tenir tête à la tyrannie : Mónica González Mujica (Chili) Patience, on y arrivera : Humaira Habib (Afghanistan) Une lente conquête du marché du travail : Algérie L’égalité des genres : un bien public mondial La femme est l'avenir de Davos Semer les graines de l’avenir : Lorena Aguilar (Costa Rica) Étoiles de ma galaxie personnelle : Luisa Futoransky (Argentine).

Plaidoyer pour une égalité de statut successoral entre Homme et Femme en Algérie.

Ce document présente les résultats d’une étude de terrain sur l’inégalité de genre et pratiques d’entreprises au Maroc, réalisée par le Bureau international du Travail, dans le cadre d’un programme pilote destiné à promouvoir l’égalité des femmes au Maroc. Cette étude expose les enjeux de l’égalité des travailleuses au Maroc d’après une analyse des facteurs explicatifs de ces inégalités tant au plan socio-économique que démographique. De façon générale, ce document de travail inclut, là où c’était possible et pertinent, des éléments de comparaison avec le reste des pays arabes.

Rapport sur des études récentes portant sur le genre, le travail et la protection sociale au Maroc

Ce document présente un rapport sur trois études récentes portant sur le genre, le travail et la protection sociale au Maroc et traitent la question de l’égalité entre les travailleuses et les travailleurs. La première a été réalisée en 2011-2012 par la coopération allemande GIZ au sujet de la « réglementation du travail et la participation des femmes au marché du travail au Maroc ». Elle a pour objet d’examiner à travers le droit en vigueur l’application du principe de l’égalité dans l’emploi et la profession aux travailleurs et travailleuses. La seconde étude a été réalisée dans le cadre d’un programme pilote du Bureau International de Travail (BIT) visant à promouvoir l’égalité des femmes. Cette étude expose le contexte juridique et socio-économique de l’égalité des travailleuses et les résultats d’une enquête sur les stéréotypes, préjugés et autres facteurs qui contribuent à concentrer les femmes dans certains emplois à prédominance et identifient des pratiques de gestion des ressources humaines qui entretiennent les discriminations à l’égard des femmes. La troisième étude a été réalisée en 2014 pour le Ministère de l’Emploi et des Affaires sociales avec l’appui d’ONU FEMMES et porte sur l’amélioration de la connaissance selon le genre du système de protection sociale

Synthèse des résultats et recommandations de l’Etude pour l’amélioration de la connaissance selon le genre de la protection

Ce document présente une synthèse sur l’étude portant sur l’analyse de la prise en compte de l’égalité dans le système de la protection sociale. Cette étude a été réalisée par le Ministère de l’Emploi et des Affaires Sociales avec l’appui de l’ONU Femmes. Cette étude a pour objectif l’identification des discriminations affectant la protection sociale des femmes en vue de promouvoir son extension et de répondre aux objectifs de l’autonomisation des femmes. Le rapport présente également des recommandations et des propositions de révisions et de mécanismes alternatifs.

Groupe de la Banque mondiale. 2015. Les Femmes, l’Entreprise et le Droit : Parvenir à l’égalité.

Ce document présente les principales conclusions du rapport établi par les services de la Banque mondiale avec la contribution de collaborateurs extérieurs concernant les femmes, l’entreprise et le droit : Parvenir à l’égalité. Selon ce rapport, malgré des progrès, les lois limitant l’intégration économique des femmes restent très répandues dans le monde. Les violences et le manque d’opportunités d’emploi figurent parmi les principales entraves auxquelles sont confrontées les femmes dans les pays en développement. Dans de nombreuses économies du globe, de multiples obstacles juridiques empêchent les femmes d’améliorer leur situation économique, les excluent de certains emplois, limitent leur accès au crédit et les privent de toute protection face aux violences.

La politique de genre en République de Djibouti entre volonté et réalité

Ce document présente le rapport Alternatif de l’Union Nationale des Femmes Djiboutiennes sur la mise en œuvre de convention sur l’élimination de toutes les formes de discriminations à l’égard des femmes (CEDEF). Ce rapport a analysé la politique de genre en république de Djibouti : entre volonté et réalité

Situation des femmes au Maroc 20 ans après Beijing -Etat des lieux et recommandations

Ce document présente un rapport sur la Situation des femmes au Maroc 20 ans après Beijing -Etat des lieux et recommandations. Il s’agit du rapport des ONG Marocaines sur la mise en œuvre de la déclaration et de la plateforme de Beijing 1995-2015. Ce rapport est coordonné par l’association démocratique des Femmes du Maroc et appuyé par l’Union Européenne

Inégalités de genre et pratiques d'entreprises au Maroc

Ce document présente les résultats d’une étude de terrain sur l’inégalité de genre et pratiques d’entreprises au Maroc, réalisée par le Bureau international du Travail, dans le cadre d’un programme pilote destiné à promouvoir l’égalité des femmes au Maroc. Cette étude expose les enjeux de l’égalité des travailleuses au Maroc d’après une analyse des facteurs explicatifs de ces inégalités tant au plan socio-économique que démographique. De façon générale, ce document de travail inclut, là où c’était possible et pertinent, des éléments de comparaison avec le reste des pays arabes

A la recherche de l’égalité entre hommes et femmes en république de Djibouti : Instauration d’un cadre juridique et institutionnel sur les droits de la femme

Ce document présente un article sur l’Instauration d’un cadre juridique et institutionnel sur les droits de la femme- A la recherche de l’égalité entre hommes et femmes en république de Djibouti. Cet article a montré que la femme adulte et la jeune fille font toujours l’objet de discrimination et la violence, lesquels ont changé de forme sur le plan du travail, du respect de ses droits par les agents de des administrations publiques et privées. Les violences domestiques dont les mineures/mineurs sont aussi victimes ne sont pas criminalisées de façon explicite et le viol conjugal n’est pas criminalisé. Les violences domestiques sont très répandues à Djibouti et rarement dénoncées. De telles violences sont souvent réglées dans le cadre familial ou traditionnel et encore un grand nombre de femmes et de filles ne dénoncent pas. Dans une société matriarcale, la recherche de l’égalité entre femmes et hommes s’affronte toujours à des obstacles psychologiques et sociaux à surmonter en peu de temps