Gender
Search Results (756)

Indice de développement et des inégalités entre les sexes en Afrique

Dix ans après le début de la mise en œuvre du plan d’action de Beijing, les gouvernements africains sont devenus plus conscients de la nécessité d’éliminer les inégalités de genre dans leurs pays respectifs. Ils ont eu, cependant, du mal à évaluer l’ample

Raja Ben Slama , une femme en lutte pour les libertés et toujours menacée

Après le mandat d’amener lancé contre la professeure Raja Ben Slama, l’Association tunisienne de défense des valeurs universitaires dénonce cette décision et exprime sa solidarité avec la professeure menacée d’arrestation. Elle considère le recours à ce

Profil Genre de la Tunisie 2014

Ce document est un diagnostic de la situation socio-économique et politique des femmes et des hommes, du cadre législatif et juridique en rapport avec la question d'égalité, des mécanismes institutionnels, des principales politiques publiques et des inter

L’association pour les droits de la femme et le développement: AWID

Portail relatif à l’association pour les droits de la femme et le développement (AWID) qui est une organisation associative internationale, multi - générationnelle, féministe, créative, tournée vers l’avenir, qui consacre ses efforts à l’égalité entre le

Atteintes aux droits de l’homme des parlementaires – 2014

Brochure traite les droits des femmes parlementaires dans un ensemble de pays tels que le nord d’Afrique et le moyen orient.

A l’abri de la tempête : un programme porteur de changement pour les femmes et les filles dans un monde en crises

Le rapport de cette année, "abri dans la tourmente : un programme porteur de changement pour les femmes et les filles dans un monde en crises", l'UNFPA a mis l'accent sur l'action humanitaire dans le sillage des catastrophes naturelles, des conflits et autres situations d’urgence. Il s’agit d’un sujet particulièrement opportun pour l'Asie -Pacifique, la région la plus sujette aux catastrophes. Le rapport contient de nombreux exemples de toute l'Asie -Pacifique qui, avec des histoires de crises ailleurs, démontrent clairement pourquoi les femmes, les filles et les adolescentes doivent être au centre de la réponse humanitaire, non seulement en tant que bénéficiaires, mais aussi en tant que des acteurs actifs dans l'élaboration de leurs propres destins et bien-être - ainsi que la résilience de leurs communautés au sens large - dans le visage d’un redoutable défi.

Les voix de changement

Ce rapport documente les grandes réalisations et les innovations en 2014, la première année de la phase II du Programme commun, avec un accent sur trois principaux secteurs de résultats: amélioration de la politique et des environnements juridiques pour l'élimination des mutilations génitales féminines (MGF); Amélioration de la qualité des soins de santé connexes, la protection, juridique et des services sociaux; Acceptation accrue de l'élimination de la norme sociale confirmant MGF. Il est à noter que 2014 était l'émergence de pouvoir des jeunes en tant que force audacieuse, dynamique et en croissance pour le changement. Ce rapport rend hommage à leur énergie, l'engagement et le courage. À cette fin, des citations et des histoires (de Djibouti, l'Egypte, l'Ethiopie, le Kenya, le Sénégal, la Somalie et l'Ouganda) sont tissés à travers le rapport, en soulignant les puissantes contributions des jeunes. Le rapport prend également l'exemple du Kenya pour démontrer comment toutes les approches stratégiques du Programme commun peuvent travailler ensemble pour accélérer le changement. L'année a également vu l'expansion du Programme commun d'inclure le Nigeria et le Yémen, portant le nombre total de pays de programme à 17.

Programme Multisectoriel de Lutte contre les violences fondées sur le Genre par l’autonomisation des femmes et des filles au MarocEtat d’avancement Juin - Novembre 2008

Le Programme multisectoriel de lutte contre les violences fondées sur le genre par l’autonomisation des femmes et des filles au Maroc s’inscrit dans le résultat de l’UNDAF (Plan cadre des Nations Unies au développement) du Maroc pour la période 2007-2010, relatif à l’atteinte de progrès significatifs en matière d’égalité de genre, de protection des droits des femmes et des filles et de participation à la vie publique, politique, économique, sociale et culturelle . Il vise à prévenir et protéger les femmes et les filles de toutes formes de violences (physique, verbale, psychologique, sexuelle, trafic, économique) en faisant le lien avec leur état de pauvreté et de vulnérabilité.

La violence basée sur le genre en milieu scolaire

Le présent document, qui s’inspire principalement de l’étude mondiale réalisée en 2013 ainsi que de documents d’analyse issus de pays francophones d’Afrique, vise à énoncer les problèmes, les causes, les défis et les opportunités liés aux politiques et aux programmes de lutte contre la violence basée sur le genre en milieu scolaire , tout en portant une attention particulière à la violence à l’égard des filles en milieu scolaire.

Parlements contre la violence envers les femmes, priorités d’action pour les parlements

Ce rapport présente une liste non-exhaustive des priorités et pratiques recommandées pour les parlements. Elles ont été identifiées comme les principaux éléments et stratégies susceptibles de faire reculer la violence envers les femmes lors de la Conférence internationale Une réponse parlementaire à la violence contre les femmes, tenue à Genève, en décembre 2008, sous l’égide de l’Union Inter parlementaire.

Contribution à la lutte contre les stéréotypes fondés sur le genre et à la promotion de la culture de l’égalité hommes-femmes à travers les médias audiovisuels- Proposition d’une démarche de monitoring des programmes télévisuels

Ce document présente les résultats du projet-pilote de la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA) relatif au développement d’une démarche de monitoring des programmes télévisuels dans le cadre de la lutte contre les stéréotypes fondés sur le genre et la promotion de l’égalité hommes-femmes. Cette démarche est fondée sur une étude profonde qui se base sur un référentiel institutionnel, des indicateurs d’organisations internationales et des expériences internationalement reconnues. Il s’agit d’un travail scientifique qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la déclaration du REFRAM sur l’égalité entre les hommes et femmes dans les médias audio-visuels. Les principales conclusions de l’étude tendent à prôner une stratégie qui fait en sorte que les libertés éditoriales et d’expression aillent de pair avec le droit des femmes à ne pas être discriminées.

Etat de l'égalité et de la parité au Maroc-Préserver et rendre effectifs les finalités et objectifs constitutionnels-Résumé exécutif

Le document présente un résumé exécutif du rapport relatif à l’état de l’égalité et de la parité au Maroc-Préserver et rendre effectif les finalités et objectif constitutionnel. Le résumé se présente comme un bilan analytique, dix ans après la réforme du Code de la famille, trois ans après la promulgation de la Constitution et vingt ans après l’adoption par la communauté internationale de la Déclaration et de la Plateforme d’action de Beijing (Beijing + 20).

Etat des Lieux de la Parité Femmes-Hommes au Maroc

Ce document présente un rapport sur l’état des lieux de la parité Femmes-hommes au Maroc. Ce rapport a pour ambition de présenter un panorama de la situation de la parité femme-homme au Maroc, en abordant les droits consacrés par le dispositif juridique et réglementaire (Partie I), puis en passant en revue les différents domaines d’application de ces droits en exposant le contexte et les constats, pour ensuite présenter pour chaque thématiques les recommandations proposées par les acteurs de la société civile (Partie II).

Etude sur les stéréotypes et obstacles socioculturels basés sur le genre

L’étude sur les stéréotypes et obstacles socioculturels basés sur le genre analyse l’intégration de l’approche genre dans les différentes politiques nationales et les priorités en matière de lutte contre la pauvreté, de promotion des droits de l’Homme et la prévention des conflits et de renforcement de la cohésion sociale. Ce travail a permis une meilleure compréhension des stéréotypes et des obstacles socioculturels basés sur le genre en axant sur la spécificité des populations étudiées. Le rapport se présente en quatre parties : La première partie analyse le cadre juridique et institutionnel (national et international) dans lequel s’inscrit la problématique genre et examine l’environnement juridique régional. La deuxième partie traite de la situation générale des femmes dans les différentes communautés ethnoculturelles, de leurs soubassements idéologiques communs et de leurs caractères spécifiques. La troisième partie fait la synthèse de l’enquête de terrain dans des sites de rapatriés et présente quelques recommandations. La quatrième partie est un argumentaire élaboré sur la base des enseignements de l’étude, dont l’objet est de constituer un contrepoids aux stéréotypes basés sur le genre.

Les violences de genre en milieu scolaire font obstacle à la réalisation d’une éducation de qualité pour tous

Le présent document est publié conjointement par le Rapport mondial de suivi sur l’éducation pour tous, l’UNESCO et l’Initiative des Nations Unies pour l’éducation des filles (UNGEI) pour la 59e session de la Commission de la condition de la femme à New York (mars 2015). Ce document de politique fait valoir que les violences de genre en milieu scolaire (VGMS) sont un problème mondial qui empêche les enfants, en particulier les filles, d’exercer leur droit à une éducation sûre, inclusive et de qualité. Il appelle à l’adoption d’une approche systématique et harmonisée pour identifier, suivre et comprendre les VGMS, ainsi qu’à des interventions solides pour élaborer des solutions ciblées afin de s’attaquer efficacement au problème.

Violence à l’égard des femmes dans le contexte des transformations politiques et de la crise dans la région Euro-méditerranéenne

Ce document présente un rapport sur la violence à l’égard des femmes dans le contexte des transformations politiques et de la crise dans la région Euro-méditerranéenne. Il fait ainsi état de recrudescence de la violence à l’égard des femmes dans la région et présente les principaux instruments disponibles pour prévenir et combattre les violences faites aux femmes et mettre fin à l’impunité. Il examine également l’action de l’Union Européenne, du conseil de l’Europe et des pays arabes dans le domaine de la lutte contre la violence faite aux femmes dans les pays du sud et de l’est de la méditerranée. A la lumière de cette analyse, ce rapport émet des recommandations à l’intention des principales parties prenantes de la lutte contre la violence faite aux femmes

Femmes à la conquête de nouveaux espaces de liberté

Ce document présent le dossier de l’UNESCO Avril-juin 2011. Dénoncer la tyrannie, combattre l’esclavage dissimulé, rompre les entraves séculaires à la liberté des femmes, voici quelques-unes des préoccupations des femmes d’exception qui prennent la parole dans ce numéro du Courrier de l'UNESCO : Championne de la cause des femmes : Michelle Bachelet (Chili) Femmes à la conquête de l'espace politique Inscrire le Kirghizstan sur la mappemonde : Roza Otunbayeva Une question d’engagement : Michaëlle Jean (Canada) Crime sans châtiment : Aminetou Mint El Moctar (Mauritanie) Maman Maggy et ses 20 000 enfants : Maggy Brankitse (Burundi) Peur de rien : Sultana Kamal (Bangladesh) Une avocate à la peau dure : Asma Jahangir (Pakistan) Droits affichés, libertés confisquées : Sana Ben Achour (Tunisie) Maintenant ou jamais : Italie Tenir tête à la tyrannie : Mónica González Mujica (Chili) Patience, on y arrivera : Humaira Habib (Afghanistan) Une lente conquête du marché du travail : Algérie L’égalité des genres : un bien public mondial La femme est l'avenir de Davos Semer les graines de l’avenir : Lorena Aguilar (Costa Rica) Étoiles de ma galaxie personnelle : Luisa Futoransky (Argentine).

Plaidoyer pour une égalité de statut successoral entre Homme et Femme en Algérie.

Ce document présente les résultats d’une étude de terrain sur l’inégalité de genre et pratiques d’entreprises au Maroc, réalisée par le Bureau international du Travail, dans le cadre d’un programme pilote destiné à promouvoir l’égalité des femmes au Maroc. Cette étude expose les enjeux de l’égalité des travailleuses au Maroc d’après une analyse des facteurs explicatifs de ces inégalités tant au plan socio-économique que démographique. De façon générale, ce document de travail inclut, là où c’était possible et pertinent, des éléments de comparaison avec le reste des pays arabes.

Rapport sur des études récentes portant sur le genre, le travail et la protection sociale au Maroc

Ce document présente un rapport sur trois études récentes portant sur le genre, le travail et la protection sociale au Maroc et traitent la question de l’égalité entre les travailleuses et les travailleurs. La première a été réalisée en 2011-2012 par la coopération allemande GIZ au sujet de la « réglementation du travail et la participation des femmes au marché du travail au Maroc ». Elle a pour objet d’examiner à travers le droit en vigueur l’application du principe de l’égalité dans l’emploi et la profession aux travailleurs et travailleuses. La seconde étude a été réalisée dans le cadre d’un programme pilote du Bureau International de Travail (BIT) visant à promouvoir l’égalité des femmes. Cette étude expose le contexte juridique et socio-économique de l’égalité des travailleuses et les résultats d’une enquête sur les stéréotypes, préjugés et autres facteurs qui contribuent à concentrer les femmes dans certains emplois à prédominance et identifient des pratiques de gestion des ressources humaines qui entretiennent les discriminations à l’égard des femmes. La troisième étude a été réalisée en 2014 pour le Ministère de l’Emploi et des Affaires sociales avec l’appui d’ONU FEMMES et porte sur l’amélioration de la connaissance selon le genre du système de protection sociale

Synthèse des résultats et recommandations de l’Etude pour l’amélioration de la connaissance selon le genre de la protection

Ce document présente une synthèse sur l’étude portant sur l’analyse de la prise en compte de l’égalité dans le système de la protection sociale. Cette étude a été réalisée par le Ministère de l’Emploi et des Affaires Sociales avec l’appui de l’ONU Femmes. Cette étude a pour objectif l’identification des discriminations affectant la protection sociale des femmes en vue de promouvoir son extension et de répondre aux objectifs de l’autonomisation des femmes. Le rapport présente également des recommandations et des propositions de révisions et de mécanismes alternatifs.